Tandis que le «lindy hop» et le «jitterbug» deviennent des types de danse distincts des danses plus traditionnelles, les Afro-Canadiens et Afro-Canadiennes ont, de manière similaire, commencé à se libérer de l'emprise raciste d'un bon nombre de mesures sociales et gouvernementales. En ce sens, notons l'importance des activités communautaires et culturelles dans le développement individuel et social de tous.

En effet, plusieurs individus, dont l’excellence et les divers talents ne pouvaient pas être ignorés, émergeaient de la communauté noire, mais ils déménageaient en masse aux États-Unis. En revanche, le gouvernement canadien, en proie aux pressions de la communauté noire pour assouplir les mesures restrictives relatives à l'immigration, a finalement commencé, pendant les années 1950, à admettre des infirmières et autres professionnels en provenance des Antilles et ce, en vertu de la clause de «mérite exceptionnel» de la Loi sur l'immigration.
Tandis que le «lindy hop» et le «jitterbug» deviennent des types de danse distincts des danses plus traditionnelles, les Afro-Canadiens et Afro-Canadiennes ont, de manière similaire, commencé à se libérer de l'emprise raciste d'un bon nombre de mesures sociales et gouvernementales. En ce sens, notons l'importance des activités communautaires et culturelles dans le développement individuel et social de tous.

En effet, plusieurs individus, dont l’excellence et les divers talents ne pouvaient pas être ignorés, émergeaient de la communauté noire, mais ils déménageaient en masse aux États-Unis. En revanche, le gouvernement canadien, en proie aux pressions de la communauté noire pour assouplir les mesures restrictives relatives à l'immigration, a finalement commencé, pendant les années 1950, à admettre des infirmières et autres professionnels en provenance des Antilles et ce, en vertu de la clause de «mérite exceptionnel» de la Loi sur l'immigration.

© Centre des arts et du patrimoine des travailleurs et travailleuses. 2007. Tous droits réservés.

Femmes de la loge noire de l'Ordre de l'Étoile orientale

Femmes de la loge noire de l'Ordre de l'Étoile orientale, section régionale ADAH no 7, Loge Scenic City 22, Collingwood et Owen Sound (Ontario). 2e rang : (de g. à d.) Rév. Ivan Moore, Yvonne Sheffield, Ilda Sheffield, Mamie Talbert, Jane Scott, Florence Sheffield et Ella Green. 1er rang : (de g. à d.) Mary Bowie, Estelle «Flossie» Bowie, Alice Harrison, Viola Moore, Norman Green, Mary Johnson et Lelia Green.

Collection d'archives de Grey Roots d'Owen Sound

© Collection d'archives de Grey Roots d'Owen Sound (Ontario)


Artis Lane

Chatham Daily News, 1942. Artis Lane, née Shreve, a remporté le prix Dominion of Canada pour ses portraits à l'âge de 15 ans. Après avoir reçu une bourse d'études pour le Collège des arts de l'Ontario, Artis Lane s'est installée aux États-Unis dans les années 1950 et fait aujourd'hui de la peinture et de la sculpture en Californie.

Société historique des Noirs de Chatham-Kent

© Société historique des Noirs de Chatham-Kent


Cérémonie baptiste

Cérémonie baptiste à Detroit River.

Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


L'évêque C.L. Morton de l'Église Church of God in Christ

L'évêque C.L. Morton de l'Église Church of God in Christ a établi onze églises dans le sud-ouest de l'Ontario et aux États-Unis et a diffusé pendant des années des programmes radio sur CFCO à Chatham dès 1935 et sur CKLW à Windsor

Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


Parade du Jour de l'émancipation

Parade du Jour de l'émancipation

Collection de l'émancipation, Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


Dr. Martin Luther King

Le Dr Martin Luther King lors des festivités du Jour de l'émancipation de Windsor en 1956.

Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


Earl Walls

Earl Walls, de Puce (Ontario) fut le premier champion poids lourd canadien de boxe entre 1952 et 1955 à prendre sa retraite en restant invaincu. Il était numéro 1 au classement de l'Empire britannique et numéro 5 au classement mondial.

Allen Eugene Walls

© Allen Eugene Walls


Herb et Ossie Carnegie

Herb et Ossie Carnegie, Sherbrooke (Québec) 1946-1947. Surnommés les «Brown Bombers», les Carnegie Brothers sont devenus avec Manny McIntyre la première ligne de joueurs de hockey noirs de la Ligue sénior du Québec. Le Torontois de naissance Herb Carnegie a plus tard été refusé dans la LNH en raison de la couleur de sa peau.

Collection Herb Carnegie, Société historique multiculturelle de l'Ontario

© Société historique multiculturelle de l'Ontario


Mary MacLeod Bethune

Mary MacLeod Bethune, fondatrice du Collège Bethune-Cookman et nommée au cabinet du président américain Franklin Delano Roosevelt, fut invitée à venir parler à la foule lors des célébrations du Jour de l'émancipation à Windsor, 1954.

Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


Thomas Shadd

Thomas Shadd, Drum Major, and North Buxton Maple Leaf Band, c. 1960.

Adrienne Shadd

© Adrienne Shadd


Walter Perry

Walter Perry, mieux connu sous le nom «Monsieur Émancipation,» créa les plus grandes célébrations du Jour de l'Émancipation jamais vues en Ontario lorsqu'il organisa l'événement à Windsor pour la première fois en 1931.

Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


Parade du Jour de l'émancipation

Parade du Jour de l'émancipation, Windsor vers 1950. Walt Perry en chemise blanche à gauche.

Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


Wilson Woodbeck

Wilson Woodbeck, chanteur d'opéra d'Owen Sound (Ontario).

Collection d'archives de Grey Roots d'Owen Sound

© Collection d'archives de Grey Roots d'Owen Sound (Ontario)


Parade du Jour de l'émancipation

Plusieurs hommes avec des drapeaux dont le drapeau américain.

Collection de l'émancipation, Musée historique noir nord-américain

© Musée historique noir nord-américain


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • expliquer comment l’engagement du Canada sur la scène internationale a façonné et continue de façonner son identité;
  • commenter le contexte politique et social des Afro-Canadiens de 1900 à la Deuxième Guerre mondiale;
  • discuter des droits civils des Afro-Canadiens de 1960 à aujourd’hui.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons