La deuxième moitié du XIXe vit la naissance d’une multitude de petits jeux d’adresse. Certains étaient mus par un ressort qui permettait de projeter des petites balles. C’est le cas du jeu de basketteur. Ce jeu est composé de deux socles en bois, l’un avec un basketteur, l’autre avec un panier de basket. Le basketteur est traversé par une tige en fer qui relie son bras gauche à une pédale à ressort fixée sous le socle. Quand on appuie sur cette pédale, le bras du basketteur envoie la balle dans le filet de basket.

Quand l’enfant commence à être plus adroit, il reçoit de ses parents des jouets prétextes au développement de son adresse.
La deuxième moitié du XIXe vit la naissance d’une multitude de petits jeux d’adresse. Certains étaient mus par un ressort qui permettait de projeter des petites balles. C’est le cas du jeu de basketteur. Ce jeu est composé de deux socles en bois, l’un avec un basketteur, l’autre avec un panier de basket. Le basketteur est traversé par une tige en fer qui relie son bras gauche à une pédale à ressort fixée sous le socle. Quand on appuie sur cette pédale, le bras du basketteur envoie la balle dans le filet de basket.

Quand l’enfant commence à être plus adroit, il reçoit de ses parents des jouets prétextes au développement de son adresse.

© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

jouet

Jeu d'adresse mettant en scène basketteur

Musée de la Vie Bourguignonne
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
vers 1930
Bois, filet métallique, balle de ping-pong
207x100x77, 258x163x89, Panier Ø92, Balle Ø63
© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Ce jeu de quilles à disposer est composé de neuf quilles anthropomorphes, polies, peintes et en bois tourné. Elles sont placées sur une voiture de pompiers. En principe, les quilles sont disposées trois par trois à égale distance pour former un carré.

Ce jeu est né en France au XIIe siècle; on  faisait alors tomber les quilles avec un long bâton. Selon la taille des quilles, ce jeu s’adresse aux enfants ou aux adultes. Ici, les quilles anthropomorphes représentent des pompiers. Parmi les figures les plus courantes, on rencontre des marins, des clowns, des gendarmes, voire même des lapins.

La plupart sont en bois, mais on en trouve aussi en carton bouilli. Les quilles étaient fabriquées par le tourneur. Après avoir été tournées et polies, les quilles étaient peintes à la main. C’était le travail des rubanneuses : elles peignaient de petits filets de différentes couleurs sur les quilles.

Avec l’apparition du plastique, la forme des quilles est simplifiée.

Mais aujourd’hui, avec la renaissance des jouets en bois, on voit réapparaître des quilles anthropomorphes. La fabrication ne se fait plus à la mai Pour en lire plus
Ce jeu de quilles à disposer est composé de neuf quilles anthropomorphes, polies, peintes et en bois tourné. Elles sont placées sur une voiture de pompiers. En principe, les quilles sont disposées trois par trois à égale distance pour former un carré.

Ce jeu est né en France au XIIe siècle; on  faisait alors tomber les quilles avec un long bâton. Selon la taille des quilles, ce jeu s’adresse aux enfants ou aux adultes. Ici, les quilles anthropomorphes représentent des pompiers. Parmi les figures les plus courantes, on rencontre des marins, des clowns, des gendarmes, voire même des lapins.

La plupart sont en bois, mais on en trouve aussi en carton bouilli. Les quilles étaient fabriquées par le tourneur. Après avoir été tournées et polies, les quilles étaient peintes à la main. C’était le travail des rubanneuses : elles peignaient de petits filets de différentes couleurs sur les quilles.

Avec l’apparition du plastique, la forme des quilles est simplifiée.

Mais aujourd’hui, avec la renaissance des jouets en bois, on voit réapparaître des quilles anthropomorphes. La fabrication ne se fait plus à la main, mais sur des robotatives. Les couleurs sont posées dans la plupart des cas par trempage, mais le rubannage est encore pratiqué par quelques personnes dans le Jura.

© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

jouets

Jeu de quilles représentant des pompiers

Musée de la Vie Bourguignonne
vers 1935
Bois peint
240x370x165
© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Les jeux d’adresse sont souvent à l’origine des jeux d’adultes. Ce sont des jeux d’initiation et d’attention, des jeux de formation du corps et de l’esprit destinés à maintenir une certaine forme ou un certain tour de main.

Le jeu de passe-boule consiste à envoyer une balle dans un orifice. Cette balle était lancée de plus ou moins loin et tombait dans une case numérotée. Le joueur qui avait marqué le plus de points était le gagnant. C’était un jeu très populaire qui se pratiquait en plein air.

Les figures du passe-boule sont très diverses : animaux sauvages, clowns, personnages de légendes. Celui-ci représente un conscrit, appelé au service de la Nation. La Loi Jourdan de 1798 met fin à l’armée de métier; désormais, le recrutement se fait par un système de tirage au sort qui décide du départ ou non du conscrit. Ce système, évoqué ici par le numéro 21 inscrit sur le chapeau du personnage, sera en vigueur avec des aménagements successifs, jusqu’en 1903. La conscription sanctionna aussi pendant longtemps le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Actuellement, un jeu de passe-boule de p Pour en lire plus
Les jeux d’adresse sont souvent à l’origine des jeux d’adultes. Ce sont des jeux d’initiation et d’attention, des jeux de formation du corps et de l’esprit destinés à maintenir une certaine forme ou un certain tour de main.

Le jeu de passe-boule consiste à envoyer une balle dans un orifice. Cette balle était lancée de plus ou moins loin et tombait dans une case numérotée. Le joueur qui avait marqué le plus de points était le gagnant. C’était un jeu très populaire qui se pratiquait en plein air.

Les figures du passe-boule sont très diverses : animaux sauvages, clowns, personnages de légendes. Celui-ci représente un conscrit, appelé au service de la Nation. La Loi Jourdan de 1798 met fin à l’armée de métier; désormais, le recrutement se fait par un système de tirage au sort qui décide du départ ou non du conscrit. Ce système, évoqué ici par le numéro 21 inscrit sur le chapeau du personnage, sera en vigueur avec des aménagements successifs, jusqu’en 1903. La conscription sanctionna aussi pendant longtemps le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Actuellement, un jeu de passe-boule de petit format, destiné à être utilisé en appartement, est proposé dans les boutiques de jouets.

© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

jeu

Jeu de passe boule « le conscrit »

Musée de la Vie Bourguignonne
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
1900 - 1910
Bois peint
765x405x20
93.1.46
© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Un roi couronné « Gambrinus » est assis sur un tonneau, une chope à la main. Gambrinus est un roi légendaire à qui, en Allemagne et en Flandres, on a attribué l’invention de la bière. Le jeu consiste à lancer une balle qui déstabilise le personnage et le fait tomber. Le jeu de massacre est un jeu d’enfant mais aussi d’adulte.

Ces jeux sont présents dans les fêtes populaires (fête foraine, fête du 14 Juillet...). Ils permettaient aussi aux adultes de se défouler sur la représentation de personnages symbole qui dérangeaient : gendarme, homme politique... Ce jeu est l’équivalent du chamboule-tout très présents dans les fêtes d’enfants d’aujourd’hui, où il se réduit à l’empilage de quelques boîtes de conserves.
Un roi couronné « Gambrinus » est assis sur un tonneau, une chope à la main. Gambrinus est un roi légendaire à qui, en Allemagne et en Flandres, on a attribué l’invention de la bière. Le jeu consiste à lancer une balle qui déstabilise le personnage et le fait tomber. Le jeu de massacre est un jeu d’enfant mais aussi d’adulte.

Ces jeux sont présents dans les fêtes populaires (fête foraine, fête du 14 Juillet...). Ils permettaient aussi aux adultes de se défouler sur la représentation de personnages symbole qui dérangeaient : gendarme, homme politique... Ce jeu est l’équivalent du chamboule-tout très présents dans les fêtes d’enfants d’aujourd’hui, où il se réduit à l’empilage de quelques boîtes de conserves.

© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

jeu

Jeu d'adresse utilisé à Saulieu (Bourgogne) entre 1925-1930

Musée de la Vie Bourguignonne
Réseau canadien d'information sur le patrimoine

Bois
558x167x86
© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Matériel :

Bois de 3 mm d’épaisseur ou carton ou papier fort 4 attaches parisiennes Ficelle 1 perle Vrille Pour décorer : crayons, peinture, tissus, papier, laine ...
Réalisation :

1. Découper les pièces du pantin :
1 fois le corps 2 fois les bras et les jambes Si vous utilisez du bois, découpez-le avec une scie électrique spéciale pour les enfants. 2. Décorer le pantin : dessiner d’abord son visage.
Vous pouvez lui faire des cheveux avec de la laine.
3. Puis habillez-le. Le plus simple est de le décorer avec des feutres, de la peinture ou de coller du tissus, du papier.
4. Ne pas oublier que ce pantin est articulé : il ne faut pas bloquer ses jambes et ses bras avec des éléments de décoration.
5. Percer des trou Pour en lire plus
Matériel :

  • Bois de 3 mm d’épaisseur ou carton ou papier fort
  • 4 attaches parisiennes
  • Ficelle
  • 1 perle
  • Vrille
  • Pour décorer : crayons, peinture, tissus, papier, laine ...

Réalisation :

1. Découper les pièces du pantin :
  • 1 fois le corps
  • 2 fois les bras et les jambes
  • Si vous utilisez du bois, découpez-le avec une scie électrique spéciale pour les enfants.
2. Décorer le pantin : dessiner d’abord son visage.
Vous pouvez lui faire des cheveux avec de la laine.
3. Puis habillez-le. Le plus simple est de le décorer avec des feutres, de la peinture ou de coller du tissus, du papier.
4. Ne pas oublier que ce pantin est articulé : il ne faut pas bloquer ses jambes et ses bras avec des éléments de décoration.
5. Percer des trous sur les corps, les bras et les jambes avec une vrille de manière à passer les attaches parisiennes. Fixez-les.
6. Percer des trous plus petits de manière à passer la ficelle aux endroits indiqués par une croix sur le patron.
7. Utiliser maintenant le schéma ci-dessous pour installer le système en croix qui permettra de faire bouger le pantin.
8. Placer une ficelle qui relie les deux bras, puis une autre reliant les deux jambes.
9. Faire des noeuds.
10. Maintenant, fixer une ficelle plus grande qui relie la ficelle des bras à celle des jambes. Faire des noeuds.
11. Toutes les ficelles sont placées en laissant les bras et les jambes du pantin le long du corps.
12. Placer une perle au bout de la grande ficelle.
13. Tirer sur cette perle pour articuler le pantin.

© 1997, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire le rôle social des jouets dans la culture française;
  • décrire l’historique des jouets dans la culture française;
  • décrire certains éléments du mode de vie des enfants en France;
  • décrire le lien entre les matériaux, le caractère artistique et le mode de fabrication, la forme et la fonction, en utilisant des jouets traditionnels français comme exemples;
  • apprendre la pratique, la créativité, la dextérité manuelle, et l’art de suivre des instructions.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons