Carte Intercolonial 1876

Cette carte géographique illustre le parcours du chemin de fer de l’Intercolonial entre Rivière-du-Loup et Halifax. La liaison ferroviaire est un enjeu politique et économique pour le gouvernement du nouveau Dominion. Le premier ministre John A. Macdonald avait fait la promesse de poursuivre les rails jusqu’à Halifax afin de convaincre les provinces maritimes d’entrer dans la Confédération en 1867. Le rail donne accès à un vaste marché entre les Grands Lacs et les ports de l’Atlantique.

Sandford Fleming
vers 1876
Provinces de l'Atlantique, CANADA
Carte géographique
© 2010, Musée du Bas-Saint-Laurent. Tous droits réservés.


Carte Intercolonial 1876

Depuis 1860, Rivière-du-Loup est le terminus du chemin de fer du Grand Tronc. Entre 1869 et 1876, les chantiers de l'Intercolonial se déroulent de Rivière-du-Loup à Halifax. Le tracé longe les terres à l’arrière des villages riverains, jusqu’à Sainte-Flavie Station. Il bifurque ensuite vers la vallée de la Matapédia au sud, traverse la Baie-des-Chaleurs et longe les côtes du Nouveau-Brunswick.

Fleming, Sandford. The Intercolonial. Montréal, Dawson Brothers Publishers. 1876. 268 pages.
1876
Rivière-du-Loup, Québec, CANADA
Carte
© 2010, Musée du Bas-Saint-Laurent. Tous droits réservés.


Carte Intercolonial 1876

Le chemin de fer de l’Intercolonial quitte la Baie-des-Chaleurs et longe les côtes du Nouveau-Brunswick jusqu'à Moncton. Il traverse ensuite la péninsule de la Nouvelle-Écosse et termine son parcours dans le port d’Halifax.

Fleming, Sandford. The Intercolonial. Montréal, Dawson Brothers Publishers. 1876. 268 pages.
1876
Provinces de l'Atlantique, CANADA
Carte
© 2010, Musée du Bas-Saint-Laurent. Tous droits réservés.


Sandford Fleming, ingénieur en chef de l'Intercolonial

De 1869 à 1876, l’immense chantier de construction du chemin de fer de l’Intercolonial se déroule entre Rivière-du-Loup et Halifax. Sandford Fleming, ingénieur en chef, dirige une équipe d’arpenteurs et d’ingénieurs qui supervisent les travaux. La distance à parcourir représente près de 900 kilomètres.

Bibliothèque et Archives Canada, C-001164
vers 1875
CANADA
Photographie
© 2010, Musée du Bas-Saint-Laurent. Tous droits réservés.


Pont Intercolonial Trois-Pistoles

Sur le parcours du chemin de fer, les équipes de travailleurs construisent d'immenses ponts de bois et de fer qui sont parfois des défis techniques de taille. Le pont de la rivière Trois-Pistoles enjambe toute son embouchure sur une distance de 1000 pieds, grâce à cinq piliers de 100 pieds chacun.

Sandford Fleming. The Intercolonial. Montréal, Dawson Brothers Publishers. 1876. P. 146.
1876
Trois-Pistoles, Québec, CANADA
Lithographie
© 2010, Musée du Bas-Saint-Laurent. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

  • Comprendre le lien entre la construction du chemin de fer et la formation de la fédération canadienne.
  • Réaliser l’impact économique de la création d’une liaison ferroviaire entre la région des Grands Lacs et Halifax.
  • Interpréter un document cartographique.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons