Carl Otto

Carl Otto

Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Alexander Von Humboldt Schule, Musée canadien des civilisations, Carl-Friedrich Gauß Schule, Confederation High School, Deutsachherren-Gymnasium, Musée d’histoire allemande, Gymnasium Isernhagen, Horton High School/Acadia University, Integrierte Gesamtschule Bonne-Beuel,

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Président de Carl Otto Associates, inc. et analyste financier 67 ans Est arrivé à Montréal (Canada) en 1961 Né de parents suisses alémaniques en 1931 Éducation à Marbourg, Fribourg, Hambourg et Oxford Études de droit et doctorat en finances bancaires
  • Président de Carl Otto Associates, inc. et analyste financier
  • 67 ans
  • Est arrivé à Montréal (Canada) en 1961
  • Né de parents suisses alémaniques en 1931
  • Éducation à Marbourg, Fribourg, Hambourg et Oxford
  • Études de droit et doctorat en finances bancaires

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Carl Otto

Mein name ist Carl Otto. ____ schule schulehaus bilden gehabt im Freiburg, Hamburg und Oxford.

Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Alexander Von Humboldt Schule, Musée canadien des civilisations, Carl-Friedrich Gauß Schule, Confederation High School, Deutsachherren-Gymnasium, Musée d’histoire allemande, Gymnasium Isernhagen, Horton High School/Acadia University, Integrierte Gesamtschule Bonne-Beuel,

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.


Pourquoi êtes-vous venu(e) au Canada? Êtes-vous venu(e) directement au Canada?

Je suis venu au Canada en lune de miel. C’est ainsi que la chose avait été prévue. Je voulais également quitter l’Allemagne à cause de son passé nazi. Nous avons parcouru le Canada, mais nous sommes installés à Montréal. J’ai fait escale en Angleterre un bref moment pour changer de bateau.
Pourquoi êtes-vous venu(e) au Canada? Êtes-vous venu(e) directement au Canada?

Je suis venu au Canada en lune de miel. C’est ainsi que la chose avait été prévue. Je voulais également quitter l’Allemagne à cause de son passé nazi. Nous avons parcouru le Canada, mais nous sommes installés à Montréal. J’ai fait escale en Angleterre un bref moment pour changer de bateau.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Qu’attendiez-vous de votre nouvelle vie au Canada? Vos espoirs se sont-ils réalisés?

Le Canada m’a fait une bonne impression. J’avais espéré y trouver une société tolérante jouissant d’un style de vie libre et d’une liberté d’entreprise également propice aux affaires. Je n’ai pas du tout été déçu.
Qu’attendiez-vous de votre nouvelle vie au Canada? Vos espoirs se sont-ils réalisés?

Le Canada m’a fait une bonne impression. J’avais espéré y trouver une société tolérante jouissant d’un style de vie libre et d’une liberté d’entreprise également propice aux affaires. Je n’ai pas du tout été déçu.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Quelle a été la réaction de votre famille lorsque vous avez décidé de venir au Canada?

La famille n’a jamais été séparée. Je ne connaissais personne au Canada, hormis un cousin qui habitait Toronto. Je continue de rendre visite à ma famille en Allemagne chaque année.
Quelle a été la réaction de votre famille lorsque vous avez décidé de venir au Canada?

La famille n’a jamais été séparée. Je ne connaissais personne au Canada, hormis un cousin qui habitait Toronto. Je continue de rendre visite à ma famille en Allemagne chaque année.

© 2009, CHIN-Canadian Heritage Information Network. Tous droits réservés.

Connaissiez-vous déjà des gens ici au Canada? Avez-vous fait la connaissance de gens pendant votre voyage d’immigration au Canada? Dans l’affirmative, avez-vous toujours des contacts avec eux?

Nous avons fait la connaissance de nombreux nouveaux amis en nous rendant au Canada. Avant de venir au Canada, j’avais connu quelques Canadiens à Oxford (Angleterre) et leur manière de se percevoir eux-mêmes, ainsi que leur humour, m’avaient plu. En route pour le Canada, nous avons rencontré John et Sheila Hillbourn, qui vivaient à Chalk River, en Ontario, et, depuis, nous n’avons jamais perdu contact.
Connaissiez-vous déjà des gens ici au Canada? Avez-vous fait la connaissance de gens pendant votre voyage d’immigration au Canada? Dans l’affirmative, avez-vous toujours des contacts avec eux?

Nous avons fait la connaissance de nombreux nouveaux amis en nous rendant au Canada. Avant de venir au Canada, j’avais connu quelques Canadiens à Oxford (Angleterre) et leur manière de se percevoir eux-mêmes, ainsi que leur humour, m’avaient plu. En route pour le Canada, nous avons rencontré John et Sheila Hillbourn, qui vivaient à Chalk River, en Ontario, et, depuis, nous n’avons jamais perdu contact.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Quelle est la première chose qui vous ait marquée au Canada?

Ma première expérience mémorable remonte au samedi suivant le jour (vendredi) de notre arrivée : ce jour-là, nous avions pris la route pour nous rendre un peu à l’extérieur de Montréal dans une petite localité appelée Georgeville. Notre voiture a fait une embardée dans la boue, près d’un cimetière (rires). Il n’y avait guère à l’époque qu’au Canada qu’on pouvait s’enliser aussi profondément dans la boue en conduisant!
Quelle est la première chose qui vous ait marquée au Canada?

Ma première expérience mémorable remonte au samedi suivant le jour (vendredi) de notre arrivée : ce jour-là, nous avions pris la route pour nous rendre un peu à l’extérieur de Montréal dans une petite localité appelée Georgeville. Notre voiture a fait une embardée dans la boue, près d’un cimetière (rires). Il n’y avait guère à l’époque qu’au Canada qu’on pouvait s’enliser aussi profondément dans la boue en conduisant!

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Avez-vous eu l’impression qu’on vous respectait lorsque vous êtes arrivé(e) ici?

Oui, on se sentait respectés, en fait plus que cela, par les agents d’immigration dans la ville de Québec. Tout le monde nous traitait vraiment amicalement.
Avez-vous eu l’impression qu’on vous respectait lorsque vous êtes arrivé(e) ici?

Oui, on se sentait respectés, en fait plus que cela, par les agents d’immigration dans la ville de Québec. Tout le monde nous traitait vraiment amicalement.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Quelles sont les différences entre le Canada et l’Allemagne que vous avez le plus remarquées lorsque vous êtes arrivé(e) ici? Étaient-ce des différences culturelles ou d’un autre type? Ces différences existent-elles toujours?

Je pense que l’Allemagne était une société aux classes plus marquées et moins homogène que le Canada. Les gens étaient différents en Allemagne. Le Bavarois, le Saxon et le Berlinois possédaient chacun son dialecte et leurs différences culturelles étaient appréciables. Au Canada, les gens étaient des Canadiens où que vous alliez et beaucoup plus ouverts sur le monde que les Allemands ne l’étaient. Les Canadiens sont encore aujourd’hui très tolérants et ouverts sur le monde.
Quelles sont les différences entre le Canada et l’Allemagne que vous avez le plus remarquées lorsque vous êtes arrivé(e) ici? Étaient-ce des différences culturelles ou d’un autre type? Ces différences existent-elles toujours?

Je pense que l’Allemagne était une société aux classes plus marquées et moins homogène que le Canada. Les gens étaient différents en Allemagne. Le Bavarois, le Saxon et le Berlinois possédaient chacun son dialecte et leurs différences culturelles étaient appréciables. Au Canada, les gens étaient des Canadiens où que vous alliez et beaucoup plus ouverts sur le monde que les Allemands ne l’étaient. Les Canadiens sont encore aujourd’hui très tolérants et ouverts sur le monde.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Est-ce qu’il y avait des familles allemandes dans votre voisinage? Avez-vous adhéré à des clubs ou à des associations de germanophones?

Il n’y avait pas de familles allemandes dans notre proche entourage car nous vivions dans le centre-ville de Montréal. La plupart des immigrants venus d’Allemagne ou germanophones vivaient dans le West-End de Montréal.
Est-ce qu’il y avait des familles allemandes dans votre voisinage? Avez-vous adhéré à des clubs ou à des associations de germanophones?

Il n’y avait pas de familles allemandes dans notre proche entourage car nous vivions dans le centre-ville de Montréal. La plupart des immigrants venus d’Allemagne ou germanophones vivaient dans le West-End de Montréal.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Avez-vous trouvé difficile pour l’immigrant / l’immigrante que vous étiez de trouver du travail dans un nouveau pays?

Ce n’était pas un problème de trouver du travail au Canada. Je souhaitais obtenir un emploi dans une banque, mais j’ai obtenu à la place un poste d’analyste financier. Je suis content que les choses aient tourné ainsi car c’est ce qui m’a permis de démarrer mon entreprise.
Avez-vous trouvé difficile pour l’immigrant / l’immigrante que vous étiez de trouver du travail dans un nouveau pays?

Ce n’était pas un problème de trouver du travail au Canada. Je souhaitais obtenir un emploi dans une banque, mais j’ai obtenu à la place un poste d’analyste financier. Je suis content que les choses aient tourné ainsi car c’est ce qui m’a permis de démarrer mon entreprise.

© 2009, RCIP-Réseau canadien d'information sur le patrimoine. Tous droits réservés.

Quel faisiez-vous en Allemagne avant d'émigrer? Comment avez-vous concilié cela avec votre nouvelle situation au Canada?

J'avais fait un doctorat en services bancaires, mais j'ai utilisé moi-même ces connaissances et me suis lancé dans la carrière d'analyste financier. Au Canada, j'ai la possibilité de voyager passablement souvent.
Quel faisiez-vous en Allemagne avant d'émigrer? Comment avez-vous concilié cela avec votre nouvelle situation au Canada?

J'avais fait un doctorat en services bancaires, mais j'ai utilisé moi-même ces connaissances et me suis lancé dans la carrière d'analyste financier. Au Canada, j'ai la possibilité de voyager passablement souvent.

© 2009, CHIN-Canadian Heritage Information Network. Tous droits r�serv�s.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire le contexte de l’immigration allemande au Canada au cours du XXe siècle;
  • constater que l’immigration affecte la vie d’individus issus d’horizons très variés;
  • comprendre quelques-unes des expériences qu’ont vécues les immigrants allemands au Canada, tant en Allemagne qu’au Canada;
  • expliquer pourquoi des individus émigrent au Canada
  • comprendre ce que ressentent des nouveaux immigrants au Canada.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons