En 1736, les maîtres de forges français introduisent en Mauricie une technologie utilisée depuis plus de 200 ans et largement répandue en Europe. Cette technologie consiste à transformer le minerai de fer afin d’obtenir de la fonte ou du fer. Le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice retrace l’histoire exceptionnelle de cette première communauté industrielle au Canada.

Comment appelle-t-on les ouvriers qui travaillent les modèles qui serviront à reproduire toutes les formes des objets à couler en fonte ?
En 1736, les maîtres de forges français introduisent en Mauricie une technologie utilisée depuis plus de 200 ans et largement répandue en Europe. Cette technologie consiste à transformer le minerai de fer afin d’obtenir de la fonte ou du fer. Le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice retrace l’histoire exceptionnelle de cette première communauté industrielle au Canada.

Comment appelle-t-on les ouvriers qui travaillent les modèles qui serviront à reproduire toutes les formes des objets à couler en fonte ?

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Ferronniers francophones

Diderot et d'Alembert, Encyclopédie...
Le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice

© Le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice


Adjacente au haut fourneau, la moulerie emploie des ouvriers spécialisés, les mouleurs, considérés comme de véritables artistes. L’entreprise leur doit une grande partie de sa réussite.

Ces ouvriers fabriquent d’abord les modèles qui serviront à reproduire, dans le sable, toutes les formes des objets à couler en fonte. Puis, ils préparent les moules et produisent des articles résistants et bien finis, de grande qualité et fort appréciés.

D’ailleurs, l’entreprise n’hésite pas à informer ses clients :

« [...] que moyennant le choix qu’il a fait d’ouvriers habiles et expérimentés dans son voyage en Angleterre, la beauté des ouvrages a été beaucoup augmentée, surtout des ouvrages creux, qui pour la légèreté et l’élégance ne le céderont pas aux articles semblables manufacturés dans la Grande-Bretagne. »

La Gazette de Québec, le 27 janvier 1820.
Adjacente au haut fourneau, la moulerie emploie des ouvriers spécialisés, les mouleurs, considérés comme de véritables artistes. L’entreprise leur doit une grande partie de sa réussite.

Ces ouvriers fabriquent d’abord les modèles qui serviront à reproduire, dans le sable, toutes les formes des objets à couler en fonte. Puis, ils préparent les moules et produisent des articles résistants et bien finis, de grande qualité et fort appréciés.

D’ailleurs, l’entreprise n’hésite pas à informer ses clients :

« [...] que moyennant le choix qu’il a fait d’ouvriers habiles et expérimentés dans son voyage en Angleterre, la beauté des ouvrages a été beaucoup augmentée, surtout des ouvrages creux, qui pour la légèreté et l’élégance ne le céderont pas aux articles semblables manufacturés dans la Grande-Bretagne. »

La Gazette de Québec, le 27 janvier 1820.

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Le métier des personnes qui pratiquent l’art du moulage est :

1. Les fondeurs
2. Les mouleurs
3. Les gros forgerons
Le métier des personnes qui pratiquent l’art du moulage est :

1. Les fondeurs
2. Les mouleurs
3. Les gros forgerons

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Le Musée canadien des civilisations possède une collection de près de 3,75 millions d’objets du Canada et du monde entier. Ces objets nous permettent de découvrir la diversité du patrimoine des peuples. En collaboration avec plusieurs musées francophones du monde, le Musée a conçu une exposition sur les instruments de musique.

Qu’est-ce que le balafon ?
Le Musée canadien des civilisations possède une collection de près de 3,75 millions d’objets du Canada et du monde entier. Ces objets nous permettent de découvrir la diversité du patrimoine des peuples. En collaboration avec plusieurs musées francophones du monde, le Musée a conçu une exposition sur les instruments de musique.

Qu’est-ce que le balafon ?

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Balafon

Musée canadien des civilisations

© Musée canadien des civilisations


On trouve le balafon en Afrique centrale et de l’Ouest et dans l’archipel malais ou il prend la forme d’un petit xylophone muni de résonateurs faits avec des calebasses placées sous les lames. On le trouve ensuite en Amérique du Sud et en Amérique centrale où il fut fabriqué par les esclaves venus d’Afrique. Les colons européens le modifièrent et lui donnèrent des résonateurs de bois rigoureusement accordés.

Une autre particularité des balafons consiste en ce que les résonateurs sont munis d’un mirliton qui donne à l’instrument un timbre nasillard qui lui est propre. Ces membranes-mirlitons fixées sur les résonateurs sont un élément caractéristique des anciens marimbas mexicains, mais n’est pas leur exclusivité. On retrouve le mirliton sur les calebasses servant de résonateurs aux balafons africains.

La plupart d’entre nous avons créé des mirlitons durant notre enfance, en mettant une feuille de soie devant la bouche tout en fredonnant un air de chanson.
On trouve le balafon en Afrique centrale et de l’Ouest et dans l’archipel malais ou il prend la forme d’un petit xylophone muni de résonateurs faits avec des calebasses placées sous les lames. On le trouve ensuite en Amérique du Sud et en Amérique centrale où il fut fabriqué par les esclaves venus d’Afrique. Les colons européens le modifièrent et lui donnèrent des résonateurs de bois rigoureusement accordés.

Une autre particularité des balafons consiste en ce que les résonateurs sont munis d’un mirliton qui donne à l’instrument un timbre nasillard qui lui est propre. Ces membranes-mirlitons fixées sur les résonateurs sont un élément caractéristique des anciens marimbas mexicains, mais n’est pas leur exclusivité. On retrouve le mirliton sur les calebasses servant de résonateurs aux balafons africains.

La plupart d’entre nous avons créé des mirlitons durant notre enfance, en mettant une feuille de soie devant la bouche tout en fredonnant un air de chanson.

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Un balafon est :

1. une bombarde
2. un petit xylophone africain
3. une vielle
Un balafon est :

1. une bombarde
2. un petit xylophone africain
3. une vielle

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice
Le métier des personnes qui pratiquent l’art du moulage est :
2. Les mouleurs

Musée canadien des civilisations
Un balafon est :
2. un petit xylophone africain
Lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice
Le métier des personnes qui pratiquent l’art du moulage est :
2. Les mouleurs

Musée canadien des civilisations
Un balafon est :
2. un petit xylophone africain

© 2001, RCIP. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • faire des liens entre des faits intrigants au sujet des francophones du Canada ;
  • stimuler l’intérêt des étudiants dans l’histoire et la culture du Canada ;
  • prendre conscience de la diversité des musées au Canada.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons