Outils

Reg Davidson et Glen Rabena avec des herminettes.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


Une bille de cèdre rouge

Une bille de cèdre rouge de 40 pieds de longueur a été expédiée de Haida Gwaii à San Francisco pour la démonstration de sculpture.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


Coque

La coque est dégrossie à l'herminette.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


Coque

Avec des hachettes et des couteaux à lame recourbée, on évide l'intérieur de la pirogue.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


Coque

Pour marquer l'épaisseur de la coque, on perce de petits trous dans le bois, et on y enfonce des chevilles de cèdre jaune d'une longueur donnée. L'intérieur de la coque est alors évidé jusqu'à ce que les chevilles apparaissent. L'épaisseur du fond est de trois pouces environ, et celle des flancs de deux pouces.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


Remplie d'eau

Une fois la coque creusée à l'épaisseur requise, on prépare le traitement à la vapeur. On allume un grand feu pour chauffer au rouge de grosses pierres. La pirogue est à moitié remplie d'eau.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


Reg avec tambour

La pirogue est à moitié remplie d'eau. C'est une étape critique, qu'accompagnent des prières et des chants.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


Vapour

Les pierres brûlantes sont placées dans la pirogue. L'opération se poursuit jusqu'au moment où les parois commencent à s'assouplir ; on les écarte alors pour leur donner la forme classique de la pirogue haïda. L'étape est critique, car si le traitement à la vapeur est insuffisant, la coque ne s'élargira pas assez, mais trop de vapeur risque de faire éclater le flanc de la pirogue. On installe des entretoises entre les plats-bords, et on laisse sécher et durcir la coque dans sa forme définitive.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


La proue et la poupe sont fixées à la pirogue, ajoutant leurs courbes gracieuses à la coque évidée. On voit ici Reg Davidson mettant la touche finale au Corbeau sculpté qui orne la proue.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


peinture

Puis on procède à la décoration de la pirogue.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson

© Reg Davidson


La pirogue va enfin pouvoir naviguer en pleine eau.

Photo aimablement prêtée par Reg Davidson
le Bureau du développement économique et des ressources patrimoniales du village d'Old Massett, le Musée de Haida Gwaii à Qay'llnagaay, et le parc national de Gwaii Haanas,

© Reg Davidson


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • définir l’importance de la pirogue pour la société haïda contemporaine ;
  • résumer les étapes à suivre pour fabriquer une pirogue haïda.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons