Le village est pendant longtemps au cœur de la vie communautaire des Acadiens. La plupart d<entre eux y naissent, y vivent et y meurent sans jamais en sortier. Il constitue alors, avec la paroisse, le fondement de l’identité et c’est par et pour lui que la majorité des institutions locales - dont l’église et l’école - sont établies. En fait, le commerce, l’éducation et la religion sont alors essentiellement axés sur ce cadre. Pour compléter notre exploration de la vie quotidienne entre la fin des années 1700 et le début des années 1900, on ne peut donc passer sous silence son importance pour les Acadiens.

Comme pour le foyer, le village est formé de plusieurs composantes et d’acteurs. Bien sûr, on y trouve des commer^cants et des artisans qui s’efforcent de faciliter le quotidien de leur concitoyens. Plus nombreux dés la deuxième moiti. des années 1800, certains, tesl que le forgeron, y sont présents depuis longtemps. D’autres, tels que le ferblantier, le médecin ou l’insitutrice, n&rs Pour en lire plus
Le village est pendant longtemps au cœur de la vie communautaire des Acadiens. La plupart d<entre eux y naissent, y vivent et y meurent sans jamais en sortier. Il constitue alors, avec la paroisse, le fondement de l’identité et c’est par et pour lui que la majorité des institutions locales - dont l’église et l’école - sont établies. En fait, le commerce, l’éducation et la religion sont alors essentiellement axés sur ce cadre. Pour compléter notre exploration de la vie quotidienne entre la fin des années 1700 et le début des années 1900, on ne peut donc passer sous silence son importance pour les Acadiens.

Comme pour le foyer, le village est formé de plusieurs composantes et d’acteurs. Bien sûr, on y trouve des commer^cants et des artisans qui s’efforcent de faciliter le quotidien de leur concitoyens. Plus nombreux dés la deuxième moiti. des années 1800, certains, tesl que le forgeron, y sont présents depuis longtemps. D’autres, tels que le ferblantier, le médecin ou l’insitutrice, n’arrivent qu’à la fin du siècle. les infrastructures publiques sont alors assez limitées. En effet, les seules présences gouvernementales sigificatives sont bien souvent le service postal. les ponts et les quais.

Pour terminer en beauté notre exploration de la vie quotidienne des Acadiens de la fin du XVIIIe siècle au début du XXe siècle, nous devons souligner l’importance de leurs villages, leurs composantes principales et les artisans les plus courants.

© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.

Au-delà des structures religieuses et de la fabrique, les communautés acadiennes d’antan sont peu organisées. Dans la majorité des cas, les différents paliers de gouvernent y sont peu présents et on n`y parle pas, à l’exception peut-être de Shediac dès 1903, de maire ou de conseil municipal avant la deuxième moité des années 1900. D’où, d’ailleurs, l’importance du oresbytère qui est alors officieursemnt le centre administratif du village, et le fréquent leadership du curé ou des élites locales dans l’organisation de porject d’envergure.

Vers la fin des années 1800, mais surtout au début des années 1900, plusieurs communautés se dotent tout de même de salles paroissiales. Dans bien des cas, ces bâtiments sont d’abord construits pour combler temporairement l’absence de l’église que l’ont vient de perdre suite à un incendie. Pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, on y cél&egra Pour en lire plus
Au-delà des structures religieuses et de la fabrique, les communautés acadiennes d’antan sont peu organisées. Dans la majorité des cas, les différents paliers de gouvernent y sont peu présents et on n`y parle pas, à l’exception peut-être de Shediac dès 1903, de maire ou de conseil municipal avant la deuxième moité des années 1900. D’où, d’ailleurs, l’importance du oresbytère qui est alors officieursemnt le centre administratif du village, et le fréquent leadership du curé ou des élites locales dans l’organisation de porject d’envergure.

Vers la fin des années 1800, mais surtout au début des années 1900, plusieurs communautés se dotent tout de même de salles paroissiales. Dans bien des cas, ces bâtiments sont d’abord construits pour combler temporairement l’absence de l’église que l’ont vient de perdre suite à un incendie. Pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, on y célèbre donc la mess et on y tient les activités religieuses de la communauté. par la suite, lorsque le nouveau temple est terminé, on y accueille des fêtes spéciales, des assemblées et même des soirées de théâtre.

Jusqu’au début des années 1900. les quelques ponts, les rares quais et les nombreux phares que l’on retrouve dans les régions acadiennes sont bien souvent les seules présences significatives des différents gouvernements. Quoique, dans certains cas, ils soient plutôt la propriété de compagnies privées et ne sont par nécessairement accessibles à l’ensemble de la population... Le bureau de poste, sous la forme d’un édifice, est bien rare aussi dans les villages acadiens. Le plus souvent, ce service est plutôt offert dans les locaux d’un commerce tel qu’un magasin général, voire même dans une maison privée.

© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.

Les différents gouvernements sont peu présents dans les communautés acadiennes. Bien souvent, seules des infrastructures telles qu'un pont y rappellent leur contribution.

Village Historique Acadien
2002
© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.


Jusqu'au début du des années 1900, la plupart des quais sont la propriété de compagnies privées. Bien souvent, les pêcheurs n'ont pas accès à un quai public.

Village Historique Acadien
vers 1900
© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.


À partir des années 1870, sous la direction du clergé catholique, des couvent sont construits dans plusieurs villages. Comme la plupart des bâtiments communautaires à l'époque, leur construction est financée à partir de nombreuses activités telles que des bazars et des soirées-spectacles amateurs.

APNB
vers 1900
P38-209
© APNB


Avec l'absence de mairies ou de bâtiments municipaux pratiquement jusqu'aux années 1960, les presbytères tiennent officieusement le rôle de centres administratifs de la plupart des villages acadiens.

APNB
vers 1900-1923
© APNB


Vers le début des années 1900, on commence à voir des salles paroissiales dans les communautés acadiennes. On y tient des activités socioculturelles et des réunions publiques. Dans certains cas, ces locaux servent même de lieux de culte dans l'attente de la fin des travaux d'une nouvelle église.

CEA (collection Évangéline)
vers 1961
E20455
© CEA


Au fil des ans, de nombreux personnages prennent une importance primordiale au sein des villages acadiens. Dans certains cas, chefs de file de leur vie sociale, religieuse ou économique, ces gens comblent des besoins essentiels du quotidien et guident l’évolution de leur communauté.

Bien sûr, ces communautés étant foncièrement catholiques, on trouve d’abord à leur tête le missionnaire ou le curé résident. plus qu’un simple représentant de l’Église, ce personnage, généralement le plus éduqué des environs, est souvent instigateur d’importants projets tels que l’établissement d’une école ou d’une fromagerie, par exemple. Au cours des années 1800, différents personnages tels que le marchand, l’instituteur ou le tavernier, se joignent à lui. Certains professionnels, cependant, son toute fois assez rares dans les communautés acadiennes jusqu’au début du 20e siècle. C’est le cas du médecin, par exemple, dont l’absence Pour en lire plus
Au fil des ans, de nombreux personnages prennent une importance primordiale au sein des villages acadiens. Dans certains cas, chefs de file de leur vie sociale, religieuse ou économique, ces gens comblent des besoins essentiels du quotidien et guident l’évolution de leur communauté.

Bien sûr, ces communautés étant foncièrement catholiques, on trouve d’abord à leur tête le missionnaire ou le curé résident. plus qu’un simple représentant de l’Église, ce personnage, généralement le plus éduqué des environs, est souvent instigateur d’importants projets tels que l’établissement d’une école ou d’une fromagerie, par exemple. Au cours des années 1800, différents personnages tels que le marchand, l’instituteur ou le tavernier, se joignent à lui. Certains professionnels, cependant, son toute fois assez rares dans les communautés acadiennes jusqu’au début du 20e siècle. C’est le cas du médecin, par exemple, dont l’absence est souvent compensée par un guérisseur, itinérant ou local, et par la sage-femme. D’ailleurs, la plupart des Acadiens qui voient le jour avant les années 1930 bénéficient de l’aide de cette spécialiste de la natalité au moment de leur naissance.

Si certains de ces personnages tels que le juge de paix ou le maître de poste sont nommés par l’un ou l’autre des gouvernements qu’ils représentent d’autres tels que le violoneux ou le conteux ne sont pas vraiment des personnages officiellement attitrés. Mais leur rôle n’en demeure pas moins essentiel à la vie sociale de leur communauté. Par l’entremise de leur talents musicaux ou oratoires, ils permettent en effet aux Acadiens de jouir pleinement des quelques moments de répit de l’année ou bien encore de se distraire après une dure journée de labeur.

© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.

Le violoneux est pratiquement indispensable à tout village. Il est l'âme de toutes les festivités qu'il sait bien animer par le rythme de sa musique entraînante ou de ses mélodies empreintes de nostalgie.

Village Historique Acadien

© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.


Si la charité chrétienne impose un bon accueil au quêteux, dans bien des cas sa visite est aussi appréciée car il apporte avec lui des nouvelles des villages voisins.

Village Historique Acadien

© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.


Le missionnaire ne peut passer tout son temps dans un même village; mais les Acadiens peuvent compter sur son dévouement lorsqu'il est là.

Village Historique Acadien
vers 1996
© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.


Le juge de paix est longtemps le principal représentant du gouvernement et de la loi dans les villages acadiens. Il s'occupe de l'enregistrement des titres de propriété, des contrats de vente, etv. Généralement, ce sont les marchands et les commerçants qui occupent cette fonction.

Village Historique Acadien
2002
© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.


Le Village Historique Acadien est certes le moyen idéal pour se familiariser avec l’histoire et la culture acadienne. S’appuyant sur une collection de bâtiments et d’artefacts exhaustive, don personnel d’interprétation nous présente l’évolution de l’Acadie du Nouveau-Brunswick entre la fin du 18esiècle et le début du 20esiècle. la restauration ou la reconstuction des édifices, la conception des costumes, l’interprétation des métiers, témoingent tous d’un effor minutieux pour récréer la vie des Acadiens d’antan.

Suivez ce lien vers l’exposition pour visualiser une carte interactive du Village historique acadien.
Le Village Historique Acadien est certes le moyen idéal pour se familiariser avec l’histoire et la culture acadienne. S’appuyant sur une collection de bâtiments et d’artefacts exhaustive, don personnel d’interprétation nous présente l’évolution de l’Acadie du Nouveau-Brunswick entre la fin du 18esiècle et le début du 20esiècle. la restauration ou la reconstuction des édifices, la conception des costumes, l’interprétation des métiers, témoingent tous d’un effor minutieux pour récréer la vie des Acadiens d’antan.

Suivez ce lien vers l’exposition pour visualiser une carte interactive du Village historique acadien.

© Village Historique Acadien, Province du Nouveau-Brunswick, 2003. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire le peu de services municipaux que l’Acadie avait et les comparer à ceux d’aujourd’hui;
  • nommer quelques personnages importants dans un village acadien et expliquer leur rôle.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons