L’histoire des embarcations traditionnelles est riche et diversifiée. Bien avant l’arrivée des Européens sur le nouveau continent, le canot et le kayak comptaient parmi les moyens de transport les plus importants au Canada. Avant l’immigration européenne, presque tous les groupes des Premières nations d’Amérique du Nord employaient le canot ou le kayak pour leur survie, leurs déplacements et le commerce.
L’histoire des embarcations traditionnelles est riche et diversifiée. Bien avant l’arrivée des Européens sur le nouveau continent, le canot et le kayak comptaient parmi les moyens de transport les plus importants au Canada. Avant l’immigration européenne, presque tous les groupes des Premières nations d’Amérique du Nord employaient le canot ou le kayak pour leur survie, leurs déplacements et le commerce.

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

logo

Le logo du Musée canadien du canot reflète l'origine autochtone du canot. Des images de canot ont été réalisées dans un grand nombre de pictogrammes (peintures sur le roc) en Ontario, vieux de centaines d'années. Le logo représente une scène sur le Pictured Lake, au sud de Thunder Bay (Ontario).

Le Musée canadien du canot

© 2000, Le Musée canadien du canot.


L’emploi qu’on faisait du canot ou du kayak en déterminait le profil. Autrement dit, la forme de l’embarcation était tributaire de sa fonction. Ceci se vérifie pour chacun des types d’embarcation employés au Canada : qu’il s’agisse du kayak à pont fermé glissant dans les eaux glaciales du Nord, des immenses pirogues de mer de la côte Ouest ou du canot en écorce naviguant sur les grands lacs et rivières du pays. Les matériaux disponibles et les conditions locales en dictaient la forme, et les techniques et les traditions culturelles des constructeurs imprimaient un caractère unique à chaque embarcation. Les canots et les kayaks étaient habituellement construits pour la chasse, la pêche, le commerce, le transport, la guerre, offerts comme présents ou employés dans des rituels.
L’emploi qu’on faisait du canot ou du kayak en déterminait le profil. Autrement dit, la forme de l’embarcation était tributaire de sa fonction. Ceci se vérifie pour chacun des types d’embarcation employés au Canada : qu’il s’agisse du kayak à pont fermé glissant dans les eaux glaciales du Nord, des immenses pirogues de mer de la côte Ouest ou du canot en écorce naviguant sur les grands lacs et rivières du pays. Les matériaux disponibles et les conditions locales en dictaient la forme, et les techniques et les traditions culturelles des constructeurs imprimaient un caractère unique à chaque embarcation. Les canots et les kayaks étaient habituellement construits pour la chasse, la pêche, le commerce, le transport, la guerre, offerts comme présents ou employés dans des rituels.

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

Les pagayeurs devaient faire preuve de force et de vitesse. Chose intéressante à noter, il s’agit précisément des qualités recherchées pour les régates. Il est donc tout naturel que les formes traditionnelles d’embarcations autochtones aient servi à des fins tant fonctionnelles que récréatives. Les photographies d’archives contenues dans les présentes pages illustrent les traditions de la régate dans les régions septentrionales d’Amérique du Nord.
Les pagayeurs devaient faire preuve de force et de vitesse. Chose intéressante à noter, il s’agit précisément des qualités recherchées pour les régates. Il est donc tout naturel que les formes traditionnelles d’embarcations autochtones aient servi à des fins tant fonctionnelles que récréatives. Les photographies d’archives contenues dans les présentes pages illustrent les traditions de la régate dans les régions septentrionales d’Amérique du Nord.

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

L’Amérique du Nord est un continent unique pour ses lacs, ses rivières, ses fleuves, ses côtes, et le canot, quelle qu’en soit la forme, sait répondre aux défis de l’environnement. La forme du canot révèle la région d’origine qui, elle, recèle des étendues d’eau particulières et des matériaux donnés pour la construction des embarcations. Chaque type de canot est donc adapté aux défis que posent l’environnement, la topographie et les besoins des utilisateurs.
L’Amérique du Nord est un continent unique pour ses lacs, ses rivières, ses fleuves, ses côtes, et le canot, quelle qu’en soit la forme, sait répondre aux défis de l’environnement. La forme du canot révèle la région d’origine qui, elle, recèle des étendues d’eau particulières et des matériaux donnés pour la construction des embarcations. Chaque type de canot est donc adapté aux défis que posent l’environnement, la topographie et les besoins des utilisateurs.

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :

  • décrire les origines et l’historique des courses de canot et de kayak dans le nord de l’Amérique du Nord;
  • expliquer les liens entre la forme du canot et du kayak et leur usage;
  • décrire l’importance du canot et du kayak dans la vie des Autochtones d’autrefois.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons