La Banque des fermiers de Rustico
Passer au contenu
Page suivante

La Banque des fermiers de Rustico

 

L'abbé Belcourt

Animations - la première voiture

« L'aventure de l'abbé Belcourt »

L'abbé Belcourt introduit la première automobile - Jeremiah Peters « it un jeune gars de onze ans lorsqu'il a été témoin de la randonnée qu'a fait l'abbé Belcourt dans sa voiture à vapeur. » Voici comment il a rapportée qu'il a vu dans une d'aration sous serment :

« Je me souviens parfaitement de l'abbé George A. Belcourt, curé de la paroisse de Rustico de 1859 à 1869.

Je me souviens de la voiture à vapeur du père Belcourt. Ceci s'est passé vers 1866. La voiture ressemblait à une voiture ordinaire qui était propulsée ou entraînée par un petit moteur à vapeur comme source d'énergie motrice.

Fait sous serment par Jeremiah Peters, le 31 Août 1940.»

[Traduction libre.]

L'automobile à vapeur de l'abbé Belcourt

Après avoir entendu parler d'un nouveau mode de transport, l'abbé Georges-Antoine Belcourt a écrit à M. Aliza DeWare du New Jersey, aux États-Unis, lui exprimant son désir de faire l'acquisition d'une voiture qui transporterait les gens sans être tirée par des chevaux. Peu de temps après, il devenait propriétaire d'une voiture à vapeur. Sa voiture a été expédiée à Charlottetown, puis tirée par un attelage de chevaux jusqu'à Rustico.

Le nouveau véhicule monoplace de l'abbé Belcourt était propulsé par un moteur à vapeur à deux cylindres. La chambre à vapeur était d'une hauteur de quatre pieds et le moteur était relié aux roues par une chaîne.

Même si le véhicule était simple et n'avait ni suspension, ni pare-brise ni toit, une voiture à vapeur était une grande merveille à cette époque. On a rapporté ceci dans l'Examiner de Charlottetown du 19 décembre 1866 :

« Une voiture à vapeur monoplace a traversé la ville en se rendant chez son propriétaire, le révérend père Belcourt de Rustico. Lorsque nous l'avons vue, elle était tirée par des chevaux, mais elle est pourvue d'un moteur à vapeur et peut être propulsée par la vapeur. C'est la première fois qu'une telle voiture fait son apparition à l'Île. »

[Traduction libre.]

page 1
Esquisse d'une ancienne automobile a  vapeur semblable a celle que conduisait l'abbé Belcourt en 1867.

La première automobile à l'Île

Tous droit réservés Tous droit réservés