La Banque des fermiers de Rustico
Passer au contenu

La Maison Doucet

 

Entrevues

Theresa Gallant

Theresa Gallant parle

Theresa Gallant

Je m'intéresse à la généalogie depuis 1974. Lorsqu'on se penche sur la généalogie, on ne peut faire autrement que de s'intéresser à la riche histoire de nos ancêtres. J'ai donc amassé une grande collection de livres qui traitent de l'histoire des Acadiens.

Je suis devenue membre du conseil d'administration de la Banque des fermiers de Rustico en 2000. Je suis rattachée d'une façon particulière à la Maison Doucet. Jean Doucet et sa femme, Marguerite Gaudet, sont mes arrière-arrière-arrière-grands-parents. Ceci signifie que mon arrière-arrière-grand-père, Isaac Doucet, a été élevé dans cette maison. L'oncle de ma grand-mère, Isidore Gallant, a fréquenté l'école modèle établie à Rustico par l'abbé Belcourt; il est devenu plus tard le premier médecin acadien de l'Île-du-Prince-Édouard.

Je suis bénévole pour les deux musées parce que je tiens à préserver notre riche histoire et à intéresser les autres à en faire autant en étant fiers de la ténacité et des réalisations de nos ancêtres.

 

 

Judy MacDonald

Judy MacDonald parle

Judy MacDonald

Judy MacDonald a commencé à siéger au conseil d'administration des Amis de la Banque des fermiers en 1991, dont elle a été présidente de 1992 à 2007. Elle continue toujours de faire partie du conseil d'administration et de participer aux activités de financement. En 2007, la Société Saint-Thomas d'Aquin lui a décerné le titre d'Acadienne honoraire et, en 2005, les Amis de la Banque des fermiers lui ont attribué le prix Jean Doucet. Elle avait reçu auparavant, en 2002, le prix du jubilé de la reine Élisabeth pour son bénévolat.

 

 

Carter Jeffery

Cartr Jeffery parle

Carter Jeffery

J'ai toujours eu un vif intérêt pour l'histoire et l'architecture. À l'automne 1999, un ami, Arnold Smith, membre des Amis de la Banque des fermiers, m'a demandé de lui donner un coup de main pour photographier la Maison Doucet et en préparer la documentation. On pensait alors que la maison serait démolie. Toutefois, les Amis de la Banque des fermiers l'ont achetée. Comme je m'étais toujours montré intéressé à tout ce qui est historique, on m'a demandé de dresser le rapport sur l'état de conservation en vue de la restauration de la Maison Doucet, puis de superviser les travaux de restauration de la maison et l'aménagement du site. Je continue toujours de me donner à fond pour la Maison Doucet, que ce soit pour travailler au jardin ou pour participer à l'organisation de différents événements et autres activités.

 

 

Tous droit réservés Tous droit réservés