Exhibit logo Virtual
Museum of
Canada

La Vierge voilée de Strazza

La Vierge voilée fut taillée dans un marbre de carrare d'un seul bloc par le sculpteur italien de renom Giovanni Strazza (1818-1875) à Rome. D'autres ouvres de Strazza peuvent être vues au musée du Vatican et au palais de l'archevêque de Milan. La Vierge voilée de St. John's fut décrite par le journal The Newfoundlander du 4 décembre 1856 comme le deuxième ouvrage de Strazza consacré à une femme voilée.

Il existe des bustes en marbre similaires au Canada, aux USA, en Irlande et en Angleterre. Cependant aucun n'a été aussi méticuleusement sculpté : les traits du visage et les tresses des cheveux sont clairement visibles à travers le voile de pierre.

Le 4 décembre 1856, l'évêque Thomas Mullock écrivit dans ses notes : « Reçue de Rome ce jour en parfait état, une statue splendide de la très sainte Vierge Marie en marbre, faite par Strazza. La face est voilée, mais le visage et ses expressions peuvent être vus. C'est une pièce d'art unique. » La statue resta dans le palais épiscopal adjacent jusqu'en 1862,quand l'évêque présenta le buste à la mère supérieure du Couvent de la Présentation, la Mère Marie Madeleine O'Shaughnessy. La sour de l'évêque, la Sour Mary di Pazzi Mullock, était un membre perpétuel de cette communauté et deviendra plus tard sa supérieure. Le style de Strazza fait revivre l'ingéniosité du Baroque et caractérise un triomphe technique qui surpasse tout autre création du 19e siècle à Terre-Neuve. La Vierge Voilée représente également les liens proches de la communauté catholique irlandaise de St. John's avec les mouvements culturels et nationalistes européens de l'époque.