Introduction

Après des années de tractations entre la nouvelle province de la Colombie-Britannique et le gouvernement du Canada, les travaux ont commencé sur le Chemin de fer Canadien Pacifique le 14 mai 1880.

Une photo d'un camp de construction pour le Chemin de fer Canadien Pacifique près de Wardner.Cliquez pour agrandir, l'image s'ouvre dans une nouvelle fenêtre

Camp de construction du CP, Wardner. D-03518 - Avec la permission du Royal British Columbia Museum

La route choisie pour le chemin de fer tant attendu passait par le col Kicking Horse et Kamloops le long de la rivière Thompson jusqu’au Fraser, au cœur de prairies de graminées en touffe. La première section du chemin de fer à être donnée à contrat allait seulement de Yale à Savona. Cependant, l’entrepreneur Andrew Onderdonk avait un fort appui financier d’un syndicat américain et une réputation d’aller de l’avant avec de grands projets d’ingénierie.

Les éleveurs qui avaient péniblement tenu le coup dans les difficiles années 1870 avaient de bonnes raisons d’être optimistes. Le CP s’attendait à embaucher 5000 hommes durant l’été de 1881 et en juin, il a lancé un appel d’offres pour un approvisionnement considérable et constant de bœuf frais pour les travailleurs. Ses exigences étaient si grandes que seulement les gros ranchs pouvaient espérer satisfaire ses besoins. Sans grande surprise, Thaddeus Harper du ranch Gang a obtenu le contrat. Il a vendu tous les surplus de bêtes qui s’étaient accumulées dans ses pâturages dans les années 1870 et a acheté tout le bétail qu’il pouvait des éleveurs du Cariboo et du Chilcotin. Le prix du bétail a commencé à grimper au-delà de 20 $ par tête, et le marché pour 1882 semblait encore plus prometteur, car la construction du chemin de fer allait atteindre son sommet.

une photo de la construction du Chemin de fer Canadien Pacifique. Cliquez pour agrandir, l'image s'ouvre dans une nouvelle fenêtre

Construction du CP à Yale. D-07828 - Avec la permission du Royal British Columbia Museum

En 1917, deux voies ferrées transcontinentales et une voie ferrée provinciale avaient été terminées. De plus, l’invention et l’utilisation de moyens de transport motorisé ont influencé la construction et l’amélioration de routes dans les régions de Cariboo et de Chilcotin. Au début de l’époque du chemin de fer, les établissements étaient grandement concentrés le long des principales routes, mais vers la fin du siècle, les colons sont allés au-delà des routes établies et ont occupé les régions plus éloignées où ils utilisaient des prairies et des prés de moindre taille pour faire paître leur bétail.

Jambières « laineuses » Angora (1900)

Une sorte de jambières faites avec la fourrure encore sur le cuir est devenue très populaire dans le dur climat nordique comme celui de la Colombie-Britannique. Elles offraient de la chaleur ainsi que de la protection lorsqu’un cavalier effleurait un arbre ou une clôture. Au tournant du siècle, les cowboys de la Colombie-Britannique portaient presque tous des « laineuses », le plus souvent fabriquées de peaux de chèvres Angora.

Un fichier Flash Player avec un gtvr d’un artefact de la collection du ranch O’Keefe

Cliquez et faites glisser sur l'image ci-dessus pour voir l'objet en 3D

You need the Adobe Flash Player to view the above object. Vous pouvez l'obtenir en cliquant ici.

Cliquez pour visionner une image avec effet de zoom

L'image à effet de zoom s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Vous aurez besoin du lecteur Abode Flash pour visionner l'image.
Vous pouvez l'obtenir en cliquant ici.