Introduction

La Colombie-Britannique est montagneuse et accidentée, mais entre les chaînes de montagnes se trouvent des vallées et des plateaux abritant de grandes prairies.

Une photo de vastes prairies dans la région de Churn Creek du Chilcotin Cliquez pour agrandir, l'image s'ouvre dans une nouvelle fenêtre

Prairies dans la région de Churn Creek - C3622-CH-1006-om ©Chris Harris

En particulier, les régions de Chilcotin, de Cariboo, de Nicola, de Thompson et de l’Okanagan forment une région unique avec des grandes prairies, des oiseaux, des animaux et de nombreuses plantes. La Colombie-Britannique possède une des plus grandes superficies de pâturages entre les montagnes en Amérique du Nord. Les prairies sont cependant l’écosystème le plus menacé dans la province. Elles couvrent moins de 1 % de la province, mais elles soutiennent plus de 30 % des espèces végétales et animales les plus vulnérables et menacées.

Une photo d'une prairie de graminée en touffe dans la région protégée de Churn Creek Cliquez pour agrandir, l'image s'ouvre dans une nouvelle fenêtre

Prairie de graminée en touffe dans la région de Churn Creek - C3682a-CH1006-pano-o-l2 ©Chris Harris

Les prairies sont des espaces ouverts dans lesquels les herbes et les plantes graminiformes sont la végétation dominante et où il y a peu d’arbres. Les graminées dominent les autres espèces, comme les arbres, parce qu’elles sont capables de vivre dans des climats chauds et secs où la pluie est rare au printemps et en été. Les graminées sont également capables d’endurer le broutage et le feu. Le point végétatif de la plupart des plantes est situé à la pointe de la feuille ou de la tige, mais chez les graminées, il est à la base, près du sol. Après avoir été coupée ou brûlée, une graminée peut croître de nouveau à partir de sa base protégée.

Intéressé?

Cliquez ci-dessous pour explorer davantage

Visionnez les images O'Keefe Écoutez un balado