Home

Pour voir davantage du Musée virtuel du Canada

Avant la guerre
L’holocauste
Libération
Camp de personne déplacéess
Où aller?
Le  Voyage
Bienvenue au Canada
Des vies nouvelles
Immigration Canada:aperçu
Ressources d'apprentissage
La Société pour la réadaptation par la formation, connue sous le nom de ORT, ouvrit des écoles et offrit des programmes de formation aux personnes déplacées. Des organisations sionistes et des kibboutzim (exploitations agricoles coopératives) enseignèrent les techniques de l'agriculture et l'hébreu à ceux qui voulaient immigrer en Palestine.

En 1946, les conditions dans les camps de personnes déplacées commencèrent à s'améliorer. Ceux-ci fonctionnaient comme des sociétés autonomes. On assista à un afflux de Juifs polonais récemment relâchés par l'Union soviétique. Les gens se marièrent et on enregistra des milliers de naissances.     suivant... »
Personnes déplacées
Les Juifs déplacés et apatrides et autres personnes dont les maisons avaient été détruites ou occupées par des étrangers et qui craignaient des représailles ou l'anéantissement s'ils retournaient dans leurs communautés d'origine d'avant la guerre. En 1945, on estime qu'il y eut entre 1,5 et 2 millions de personnes déplacées; ce chiffre comprend 200.000 Juifs, originaires surtout d'Europe de l'Est.
Hébreu
Ancienne langue cananéenne des Hébreux, traditionnellement utilisée dans les prières. Elle a été reprise par l'État d'Israël dont elle est devenue la langue officielle.
Kibboutz
Ferme collective dont les membres possèdent tous les biens en commun. Des organisations sionistes internationales ont promu ce type d'agriculture collective. Après l'Holocauste, des kibboutz se sont formés en Europe pour donner une formation en agriculture aux survivants, avec l'espoir de réimplanter les kibboutz et leurs membres en Palestine.
ORT
La Société pour la réadaptation par la formation (ORT) s'est appliquée à donner aux Juifs des compétences professionnelles et agricoles. Après la seconde guerre mondiale, l'ORT a mis sur pied des écoles gratuites, des ateliers professionnels et coopératifs en Europe, en Afrique du Nord et en Chine pour les Juifs déplacés.